Le podcast vidéo Ça s'branche où?

Épisode 34: Spécial « Semaine verte ».

Nov. 14, 2007

Une bicyclette pliante, des capteurs solaires, une lampe de poche que l'on brasse et des piles rechargeables déjà chargées.

Top branché, 1re partie
Le nombre de pistes cyclables à Montréal a pratiquement doublé depuis deux ans. En fait, la Ville a même annoncé qu'elle allait déblayer des pistes l'hiver pour qu'on puisse rouler à vélo toute l'année, réduisant ainsi l'utilisation de sa voiture.
On n'a pas besoin de garage pour ranger sa bicyclette. La solution : le vélo pliable de Go Bike Motion ELX 8. Il vient en cinq couleurs. C'est un vélo qui se replie sur lui-même quand on veut le ranger dans un coin de placard ou sous le bureau. Grâce à son design assez particulier, une fois qu'il est replié, il n'est pas plus gros qu'un sac de voyage de format moyen.

Top branché, 2e partie
De la façon dont les feux de circulation fonctionnent à Montréal, c'est à peu près aussi rapide de se déplacer à vélo qu'en voiture. Sans compter que ça vous garde en forme tout en polluant moins! Et pas besoin d'être en ville pour utiliser un de ces petits vélos. Ils sont fantastiques lors des longues promenades du week-end à l'extérieur de Montréal. Comme ils se rangent facilement, vous courez moins de risque de vous le faire voler qu'un vélo qu'on attache à l'extérieur. La marque Dahon en est une autre spécialisée dans les vélos pliables. Elle offre différents modèles : des plus performants, comme le D7, aux plus légers comme le Mu P8, tout en aluminium.

C'est beau mais c'est quoi?
Elle trace le chemin devant vous dans le noir. Elle est la lumière qui tranche dans l'obscurité de l'indécision. Elle pourrait vous sortir du pétrin si vous avez une panne d'auto. Elle ne vous lâchera jamais si vous ne la lâchez pas. Elle vous permettra aussi de développer un avant-bras très musclé. C'est beau, mais c'est quoi? C'est la lampe de poche Forever Extreme d'Excalibur Electronics.

Attrape techno
Quand on achète un nouvel ordinateur, est-ce qu'on jette l'autre directement aux vidanges? Ce n'est peut-être pas une bonne idée. Quand on veut se débarrasser d'un vieil appareil électronique, soit un ordinateur, de vieilles imprimantes, de vieux écrans à tube ou tout autre appareil, on peut les remettre à des entreprises qui en recyclent à peu près tous les matériaux. Ça évite d'avoir à attendre plusieurs centaines d'années, le temps que tous ces métaux se dissolvent dans un dépotoir, avant que ça devienne du compost techno... Pour trouver un recycleur près de chez vous, consultez l'organisme Recyc-Québec, sur Internet: recyc-quebec.gouv.qc.ca ou en les appelant : 1 866 523-8290.

Listen Download
Podparadise.com neither hosts nor alters podcast files. All content © its respective owners.